NEWS >   <

LES TÉMOIGNAGES



Maudus L. - 30/01/2013

Je te redis combien j'ai bu ton livre, matin et soir dans le train, avec plaisir. Cela fait longtemps que je n'avais pas ressenti cette excitation du lecteur, la hâte de retrouver son livre, la lutte contre le sommeil pour pouvoir lire, lire encore... Oserais-je le dire : Stan, Pure, Jürgen et Alexandra... me manquent déjà !

Maudus L. - 16/01/2013

Mon tonton, ton livre ne me quitte plus, je suis en plein suspense, j'envisage sérieusement de poser un jour de congé pour pouvoir le finir je ne tiens plus ! Mes trajets Rennes-St Malo quotidiens sont plus doux avec Double Trouble sur mes genoux ; pour ça, merci. Je te contacte dès qu'il est fini !!
Plein de bisous ♥

Sylvie B. - 21/12/2012

Je visite assez régulièrement ton site, j'ai aussi découvert un peu plus ta personnalité par ton passage sur Radio Calade et j'ai passé des instants très agréables en compagnie de ton roman.

Marcelle B. - 12/12/2012

J'ai eu le plaisir de vous rencontrer en Novembre 2011 où vous m'avez dédicacé "Double Trouble" Tome 2.... J'ai lu votre œuvre avec un immense plaisir et... je le relirai ! Il m'a passionnée... mon seul regret, c'est de n'avoir pas eu le bonheur de lire le Tome 1 ...

Geneviève G. - 12/12/2012

[...] En tout cas, j’ai beaucoup aimé Double Trouble riche en descriptions et métaphores. Quelle imagination tu as ! [...] Nous te souhaitons tout le succès que tu mérites.

Gégé - 01/12/2012

Ah Stephen ! Quel joli site web qui met si bien en valeur vos écrits qui me conquièrent à chaque lecture. Comme vous j'aime la RUSSIE et les voyages, cela me rappelle des souvenirs qui m'émeuvent tant... Merci merci !

Roxane - 28/11/2012

Papou, je viens de finir ton livre :-) Il est 2h du matin mais je n'ai pas pu le fermer avant ! Je ne sais pas s'il est d'usage de dire ça dans cette situation, mais en tous cas BRAVO ! J'ai vraiment beaucoup aimé ! Et sincèrement, même si je l'ai lu à mon rythme, il m'aura bien tenu en haleine alors merci !
Je m'en vais rêver à la ferme Rocoul et au bonheur qui y règne :-)

Gros bisous, bonne nuit !

Jérôme Sauvion - Acteur - 12/10/2012

Présentation Stéphen Lamouille

The corbac and the renarde

Master Corbac on his tree pèrchède
Has got a cheese in his bec
Master Renarde by l’odeur alléchède
Give him a peu près this langage :

« Oh, hello Master of the corbac
How beautifull you are
How you like vachement beau
Without mentir
If your ramage is like your plumage
You are the phénix des ôtes of the forest ! »

To these words, the corbac ne sent plus de la joie
And to show his beautiful} voice
He opens his fucking trap
And the cheese fait splatch.

The renarde take the cheese and he said :

« My good lord
You have to know qu’every flatteur
Live to the dépend de someone qu’il l’écoute.
A cheese for this lesson is not so bad sans doute. »

The Corbac jura, but a little bite too late
Que nobody will never take him any more.

Le choix d’un tel texte n’est pas dû au hasard
Massacrer sans vergogne le corbeau le renard
En bousillant de même la langue de Shakespeare
Dans 1’espoir non caché de pouvoir vous fair’ rire
Tout ça pour présenter Monsieur Stéphen Lamouille
C’était un peu osé, mêm’ s’il a une bonne bouille.
Mais cet homm’ qui est là, notre langue il l’aime trop
Oui, du parlé français il est franch’ment dingo.
De tous les anglicismes il réclame la peau
Et c’était donc tentant de lui faire ce cadeau.
Dans sa boît’d’édition, à travers ses romans,
Ce combat sans merci il mène à coups de dents.
Et c’est riche de ça qu’il nous abreuv’ d’amour
Et de polar aussi, plus souvent qu’à son tour.
Et comme l’un et l’autre ne sont incompatibles,
Lui rendre une visite est tout à fait possible.

Geneviève Fleury-Anne - 20/02/2012

Un livre ample et passionnant pour les amateurs d'espionnage et d'aventures amoureuses... Des rebondissements, des voyages, du suspens... Mais également, en filigrane, une grande tendresse, ne serait-ce que celle de l'auteur pour ses personnages... Enfin, des descriptions parfois longues mais bien écrites qui permettent aux lecteurs de vivre pleinement avec les protagonistes et de s'immerger dans leur monde... Une bonne plume... Un roman bien ficelé... Il faut poursuivre ! Félicitations !

Liliane M. - 20/02/2012

J'ai bien reçu ton livre et te remercie pour la gentille dédicace que tu y as mise. Je l'ai déjà terminé et beaucoup apprécié. Combien de temps te faut il pour écrire un livre ? J'imagine qu'il y a beaucoup de recherche pour rester crédible, non ?

Christiane B. - 19/02/2012

[...] Je ne sais pas si elle a commencé sa lecture, mais moi je passe des soirées à Moscou avec beaucoup de plaisir... Je l'ai commencé il y a quelques jours après avoir terminé un thriller qui m'avait été offert à Noël [...]

Danièle CH. - 19/02/2012

[...] Hervé a dévoré ton premier livre. Il a plongé dans le second. [...]

Isabelle P. - 07/02/2012

[...] Bravo ! je suis sûre que tu vas donner envie à plein de gens d’aller plus loin avec Stan et Alexandra !

Je suis sur le final de Double Trouble, et c'est bien dommage de quitter ces personnages devenus mes compagnons du soir… [...]

Jean-Marc G. - 20/01/2012

[...] J'ai choisi cette carte qui m'a ramené vers Stan et les autres dont je viens de lire les aventures. Bravo !

Monique C. - 07/01/2012

Je viens de terminer ton livre, et je te fais ce petit mot pour te dire que je suis épatée par la performance. Je serais (malheureusement) bien incapable d'une telle imagination ! Bravo !

Simone C. - 20/12/2011

J'ai lu avec grand plaisir ton livre, Stéphen. C'est bien de connaître ainsi un écrivain tout proche... Tes connaissances culturelles sur la Russie sont stupéfiantes, et on sent que cela imprègne tout le roman même si comme moi on n'y est jamais allé. Continue donc ainsi et bon succès !

Daniel C. - 02/12/2011

Bravo pour ce deuxième roman et sa stéphenienne atmosphère. Il témoigne de ta forte et originale personnalité, de ta volonté immarcescible de poursuivre dans la voie si étroite de l'écriture, mais aussi d'un certain goût du risque et de l'aventure qui t'engage et t'expose au regard des autres et de la critique facile.

Quel courage!

Caroline M. - 24/11/2011

Je n’ai toujours pas terminé ton livre, mais j’avance. [...] Je sens que les énigmes vont tomber très prochainement. En tous les cas, le suspens est bien tenu. Il y a cependant plusieurs disparitions (je pense à Juta ou Marc) [...], j’ai tendance à m’attacher à tes personnages par tes descriptions toujours détaillées, lorsque le décès survient, on ne peut s’empêcher d’un petit pincement au cœur…

Sylvie B. - 10/11/2011

Quel plaisir de sortir de ma boite à lettre une enveloppe avec ton nom inscrit au dos.

Je ne doute pas de tes talents d'écrivain ,et je te souhaite énormément de succès pour ton roman Double trouble et plein d'inspirations pour la suite de tes écrits.[...]

Amandine M. - 09/11/2011

Mr Lamouille

Je suis Amandine, l'infirmière ; je ne sais pas si vous vous souvenez de moi. Je me permet de vous envoyer ce petit mail pour vous remercier, j'espère que vous allez bien ???

J'ai découvert votre livre dédicacé dans le service hier vous êtes passé mais je n'étais pas là... Dommage. Merci beaucoup. Je vous avoue que je l'ai chipé pour pouvoir le découvrir tranquillement a la maison.

Je vous souhaite une très bonne continuation, plein de bonnes choses pour la suite.

Très cordialement.
Amandine

Jean et Simone C. - 23/10/2011

Cher Stéphen,
Merci pour votre aimable dédicace. Je viens de terminer 50 pages de la lecture de "Double Trouble".
1° - Le titre : choisi avec justesse
2° - Quel beau jeu de mot avec Trouble (Rouble), unité monétaire russe, mêlé à la "Tour du Secret" sur la Moskova, lieux magiques de complots, de rebondissements. Vous voilà, Stéphen, dans les eaux troubles de l'espionnage.
3° - Bravo !... A votre courage pour l'écriture ; votre livre d'évasion va m'aider à passer des moments difficiles. [...]

Brigitte M. - 21/10/2011

Félicitations… Je suis sincèrement contente pour toi que tu concrétises ta passion et démarres ainsi ta
nouvelle vie. J'ai une profonde admiration pour les personnes qui sont capables d'écrire; c'est un art
que je ne maîtrise pas. Cela ne m'empêche pas d'aimer aussi les livres […]

Caro Mathis - 19/10/2011

Cher Stéphen, Je suis désormais plongée dans Double Trouble, qui est devenu mon livre de chevet. J’ai troqué mes livres d’allemand et d’espagnol pour me consacrer à ton roman. C’est une sensation aussi étrange que passionnante d’être tenue en haleine par une histoire cousue mains d’un auteur que l’on côtoie. J’ai plaisir à retrouver dans tes personnages certains de tes traits de caractère, des valeurs qui te tiennent à cœurs et de découvrir un univers qui n’est pas le mien, je veux parler de la Russie et de la culture slave. On ressent soigneusement au travers de tes descriptions minutieusement détaillées l’attachement que tu portes à ce pays et simultanément le lecteur ignorant, comme moi, a l’opportunité de s’imprégner des facettes de ce dernier. Je prends connaissance des personnages et du décor en attendant, avec impatience je dois dire, que soient dévoilées chacune des énigmes. [...]

Marc F. - 19/10/2011

Salut Stephen, je t'avoue ne pas trop te suivre dans la déco du site .... Cela me semble transpirer un peu trop "les feux de l'amour" .... Je souhaite que ton public s'y retrouve.

Paul D. - 16/10/2011

C'est presque par hasard que je découvre ton site !! Bravo pour tout cela que je trouve superbe.

Salvatore Z. et Maria L. - 08/10/2011

Che tu possa avere il successo che meriti… Con affetto.
Que tu puisses connaître le succès que tu mérites... Avec affection.

Joël et Geneviève LAMOUILLE - 08/10/2011

Cher frère, je vais essayer de me souvenir de mes années d’étude de la langue russe, afin de dire quelques mots.
Nous sommes vraiment heureux d’être avec toi aujourd’hui. C’est un moment important bien sûr, mais cet évènement, ton nouveau livre, suit une période difficile pendant laquelle tu as dû tu battre pour retrouver une bonne santé. Tu as eu beaucoup de courage.
Pour nous, c’est le plus important. Nous avons beaucoup pensé à toi, et tu as fait partie de nos prières au cours des semaines passées.
Tu sais que nous aimons beaucoup la langue russe, et c’est une très bonne idée d’avoir écrit ce livre avec une histoire qui se situe en RUSSIE. Ainsi, nous prendrons beaucoup de plaisir à lire ce livre.
Nous sommes très fiers de toi, et nous souhaitons beaucoup de succès à ton livre.
Aujourd’hui c’est la fête, et nous te transmettons toute notre affection.

Hanna K. - 08/10/2011

Encore une fois je voulais te dire que je regrette de ne pas être à tes côtés ce soir, mais j’ai une pensée vraiment très tendre pour toi, et surtout pour tout ce que tu as fait dernièrement. Je t’embrasse.

stephenlamouille/